mammaire
Santé

Réduction mammaire : les premières consultations

La disproportion du volume mammaire est un réel handicap autant esthétique que physique, pour les femmes qui en souffrent. Elle peut provoquer un complexe, un relâchement du tissu cutané, des douleurs dorsales et musculaires. Dans ce cas, une opération est alors nécessaire.

Quand est-ce qu’on parle d’hypertrophie mammaire ?

Tous les « gros seins » ne sont pas tous une hypertrophie mammaire. On parle d’hypertrophie mammaire quand il y a lourdeur excessive des seins. Elle est due à un développement anormal de la glande mammaire. Elle peut apparaître dès la puberté, après la grossesse ou après une prise de poids flagrante. Elle se manifeste souvent par des seins asymétriques. Des douleurs au niveau du cou, des épaules, du dos, sont également observées. Le sujet atteint peut aussi ressentir une gêne fonctionnelle ou des troubles psychologiques. En fait, cette hypertrophie peut rendre votre vie difficile : difficultés de se vêtir ou de pratiquer du sport.

Les premières consultations

L’opération est pratiquée par un chirurgien qualifié. Lors de la consultation, il demande ce qui gêne, les antécédents médicaux et chirurgicaux. Ensuite, il passe aux examens de la poitrine, et discute avec vous du volume que vous souhaitez. Il vous conseillera également sur la taille idéale selon votre silhouette. Après, le chirurgien vous expliquera le déroulement de l’opération, les précautions préopératoires et postopératoires. Il vous décrira également la longueur et les places des cicatrices après l’intervention. Si vous êtes décidé à vous lancer, c’est à la seconde consultation ou le jour de l’intervention que vous signerez un rapport de consentement accompagné du devis détaillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *